Grande école publique d'Ingénieurs en Informatique

Florian Colin

Sans titreFlorian Colin

De quelle promotion êtes vous issu ?

2009.

Quel a été votre parcours post-bac avant d’intégrer l’ISIMA ?

Classe prépa MP (lycée Marceau, Chartres).

Quelle filière avez vous suivie lors de votre formation à l’ISIMA ?

F4 : calcul et modélisation scientifiques 

Où avez-vous effectué vos deux stages longs ? Votre stage de troisième année a t il donné suite à un recrutement ou vous êtes vous dirigé vers une autre société ?

Stage de 2ème année : Dassault Systèmes Provence, Aix-en-Provence.
Stage de 3ème année : EURODECISION, Versailles. Le stage de 3ème année a donné suite à un recrutement, je travaille toujours pour EURODECISION aujourd’hui.

Avez-vous effectué une partie de vos études à l’étranger (stage ou semestre d’étude) ?

Non.

Les enseignements que vous avez suivis à l’ISIMA ont ils été en adéquation avec votre premier emploi ?

Oui (langage C++, recherches opérationnelle, mathématiques appliquées, communication).

Quels sont, selon vous, les points forts de la formation ?

Les principaux points forts que je vois sont :

  • Excellente vision d’ensemble et sensibilisation sur les possibilités des outils informatiques de nos jours (réseau et télécom, hardware, nombreux langages de programmation abordés depuis les langages machines et bas niveaux jusqu’aux langages objets et IHM, lien avec les mathématiques appliquées)
  • Connaissances approfondies sur les langages de programmation les plus utilisés dans les entreprises facilitant la montée en compétence rapide sur tous types de projets professionnels
  • Combinaison d’une formation très technique et d’une formation « humaine » pour former des ingénieurs à l’esprit ouvert et qui s’intègrent au mieux dans leurs environnements de travail (anglais + seconde langue, communication et management, marketing, vie associative très riche)

Avez-vous pu constater une évolution de l’école (enseignements ou autres) depuis que vous l’avez quittée pour rentrer dans la vie active ?

Oui : une ouverture encore plus marquée sur l’international, une volonté d’intégrer les retours des anciens de l’école dans le processus de formation pour partager leurs expériences et sensibiliser les étudiants aux envies et besoins des entreprises.

Haut de page