Grande école publique d'Ingénieurs en Informatique

Thibault Marzais

tmarzaisThibault Marzais

De quelle promotion êtes vous issu ?

Je suis de la promo 2004, celle qui a vu les 10 ans de l’école

Quel a été votre parcours post-bac avant d’intégrer l’ISIMA ?

J’ai fait une prépa MPSI/MP au lycée Carnot à Dijon.

Quelle filière avez vous suivie lors de votre formation à l’ISIMA ?

J’ai suivi la filière « F4 » Calcul et Modélisation Scientifique.

Où avez-vous effectué vos deux stages longs ? Votre stage de troisième année a t il donné suite à un recrutement ou vous êtes vous dirigé vers une autre société ?

J’ai effectué mes deux stages au sein de l’INRA et du laboratoire de recherche LAIC (qui s’appelle maintenant ISIT). Le premier était un stage de développement informatique, et le second un stage orienté recherche.

Avez-vous effectué une partie de vos études à l’étranger (stage ou semestre d’étude) ?

Non mais l’école proposait de le faire et ceux qui le souhaitaient était fortement encouragés. Je regrette aujourd’hui de ne pas l’avoir fait à l’époque

Les enseignements que vous avez suivis à l’ISIMA ont ils été en adéquation avec votre premier emploi ?

Oui. Mon premier emploi était un doctorat au sein du LAIC. Toute la partie mathématique et modélisation était nécessaire, et m’a permis de mener à bien ce doctorat. Aujourd’hui encore (10 ans après !), même en ayant de changé de domaine d’activité, certaines notions sont toujours nécessaires.

Quels sont, selon vous, les points forts de la formation ?

En première année, la formation a un tronc commun scientifique qui nous permet de nous familiariser avec les domaines scientifiques connexes à l’informatique, ainsi que les premiers cours d’informatique et de programmation. Tout l’enseignement va crescendo, et permet de se faire une idée de ce qui nous plait. Les projets à faire seul ou à plusieurs ponctuent la formation, et sont un moyen de mettre en pratique les notions vues en cours. Enfin, les deux stages longs nous permettent de rentrer dans le métier d’ingénieur.

Avez-vous pu constater une évolution de l’école (enseignements ou autres) depuis que vous l’avez quittée pour rentrer dans la vie active ?

Je garde un œil sur ce qui se fait à l’école depuis que j’en suis parti. D’une part grâce à l’association d’anciens qui relaye les informations, d’autre part grâce à la communication de l’ISIMA et plus récemment grâce aux étudiants et aux réseaux sociaux. Je sais donc que l’école évolue constamment, et qu’elle s’adapte.

 

Haut de page