Grande école publique d'Ingénieurs en Informatique

Prix académiques à l’ISIMA

A l’occasion de la remise des diplômes, le 28 septembre, un prix académique ISIMA a été attribué à cinq lauréates et cinq lauréats. Chaque prix est associé au nom d’une personnalité marquante de l’informatique.

Ont été attribués :

– le prix Mary Keller (première femme à obtenir un doctorat en informatique) à Marion Bertoni ;

– le prix Joan Clarke (cryptographe anglaise qui a contribué au décryptage du code Enigma) à Laurine Rabusson ;

– le prix Gertrude Blanch (mathématicienne qui a réalisé des études novatrices en analyse numérique et en informatique) à Manon Regnault ;

– le prix Frances Spence (pionnière de la programmation informatique, membre du groupe des six programmeuses de l’ENIAC) à Lisa Simon ;

– le prix Grace Hopper (conceptrice du premier compilateur en 1951 et du langage COBOL en 1959) à Sarah Daguin ;

– le prix Aaron Swartz (cyberactiviste défenseur de la culture libre) à Baptiste Prunier ;

– le prix Dennis Ritchie (inventeur du langage C et codéveloppeur de Unix ) à Clément Maleterre ;

– le prix Steve Jobs (fondateur d’Apple, pionnier de l’ordinateur personnel et du smartphone) à Matthieu Fallon ;

– le prix Marvin Minsky (spécialiste des sciences cognitives et de l’intelligence artificielle) à Romain Boidevezy ;

– et le prix Maurice Nivat (spécialiste de la théorie des langages formels et de la sémantique des langages de programmation) à Clément Gautier-Baudhuit.

Claude Mazel

Haut de page